Actualités

Arrestations et perquisitions à Shawinigan

Des perquisitions dans 6 résidences et 5 véhicules sont en cours à Trois-Rivières, Shawinigan et Charette.

La section des enquêtes en matière de stupéfiants de la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR), en collaboration avec le Service des enquêtes sur la contrebande de la Sûreté du Québec, mènent aujourd’hui une opération conjointe en matière de contrebande de cannabis et trafic de stupéfiants.

Les policiers de la DPTR avaient reçu des plaintes et des informations provenant du public concernant la vente de cannabis et de stupéfiants dans un parc de la ville de Trois-Rivières. Leur enquête a permis d’identifier les trafiquants impliqués. Par la suite, la SQ a été mise à contribution afin d’identifier les fournisseurs reliés aux trafiquants sévissant à Trois-Rivières. Ce groupe d’individus a été arrêté aujourd’hui.

Six personnes ont été arrêtées jusqu’à présent. Il s’agit de 4 hommes et 2 femmes, âgés de 24 à 41 ans. EIles sont présentement rencontrées par les enquêteurs et pourraient comparaître dès aujourd’hui pour faire face à des accusations criminelles et en vertu de la Loi sur le cannabis. Des perquisitions dans 6 résidences et 5 véhicules sont en cours à Trois-Rivières, Shawinigan et Charette. Le bilan de l’opération sera disponible plus tard.

Cette enquête conjointe de la DPTR et de la SQ aura permis de neutraliser les acteurs reliés à la contrebande de cannabis et au trafic de stupéfiants à Trois-Rivières et ailleurs en Mauricie.

Rappelons que le programme ACCES Cannabis (Actions Concertées pour Contrer les Économies Souterraines), coordonné par le ministère de la Sécurité publique, est une initiative gouvernementale mise en place en 2018 destinée à lutter contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement, allant de la production illégale à la contrebande de quartier, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois. Il a pour objectif de favoriser l’intégrité du régime fiscal québécois, de réduire l’accessibilité du cannabis pour les jeunes et de diriger les consommateurs vers un marché légal et sécuritaire.

Les policiers rappellent que toute personne peut communiquer de façon confidentielle afin de transmettre toute information via les lignes téléphoniques Halte au crime de la DPTR au 819 691-2929 # 7 ainsi que la Centrale d’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :